Neuvaine vitrail : Jésus, j’ai confiance en toi

Montre-moi, mon Dieu, Ta miséricorde, Selon la pitié du Cœur de Jésus. Entends mes soupirs et mes prières, Et les larmes d’un cœur contrit. Ô Dieu tout-puissant, toujours miséricordieux, Ta pitié n’est jamais épuisée, Bien que ma misère ait l’immensité de la mer, J’ai une absolue confiance en la Miséricorde du Seigneur. Ô Trinité éternelle, Dieu de bonté à jamais, Ta pitié n’est jamais calculée, J’ai donc confiance en l’océan de Ta Miséricorde Et je Te ressens, Seigneur, bien qu’un voile m’isole. Que la toute-puissance de Ta Miséricorde, ô Seigneur, Soit glorifiée par le monde entier, Que Sa gloire ne cesse jamais, Annonce, mon âme, avec ardeur la Miséricorde de Dieu. Amen ! (Petit Journal de Sainte Faustine : 1298)

6,50 

Description

Montre-moi, mon Dieu, Ta miséricorde, Selon la pitié du Cœur de Jésus. Entends mes soupirs et mes prières, Et les larmes d’un cœur contrit. Ô Dieu tout-puissant, toujours miséricordieux, Ta pitié n’est jamais épuisée, Bien que ma misère ait l’immensité de la mer, J’ai une absolue confiance en la Miséricorde du Seigneur. Ô Trinité éternelle, Dieu de bonté à jamais, Ta pitié n’est jamais calculée, J’ai donc confiance en l’océan de Ta Miséricorde Et je Te ressens, Seigneur, bien qu’un voile m’isole. Que la toute-puissance de Ta Miséricorde, ô Seigneur, Soit glorifiée par le monde entier, Que Sa gloire ne cesse jamais, Annonce, mon âme, avec ardeur la Miséricorde de Dieu. Amen ! (Petit Journal de Sainte Faustine : 1298)

Informations complémentaires

Poids 0,599 kg

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Neuvaine vitrail : Jésus, j’ai confiance en toi”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *